ciné passion 3

JE ME DISSIMULAIS DERRIÈRE L’OBJECTIF POUR EXISTER AVEC EUX.

J’ai écrit et réalisé une dizaine de films courts, d’une durée de trois à trente minutes.
J’ai commencé avec un caméscope semi-pro que je pouvais caler sur mon épaule. Et même si je m’étais déjà initiée à la photographie, c’est avec une caméra que je me sentais le « cran » – cachée derrière mon viseur avec zoom, de m’approcher de ceux que je filmais.

Continuer la lecture de « ciné passion 3 »